pfuka bzixile :

un lieu d'éducation populaire

 

Le quartier de Magoanine fut créé aux environs de Maputo pour reloger les victimes des inondations de 2000. Petit à petit une vie communautaire s’est forgée à mesure de la reconstruction des services sociaux. Nous soutenons depuis quelques années la petite école pré-primaire de Magoanine. Mais déjà le besoin d’autres structures d’éducation se manifestent. Un centre de ressources communautaire, le centre Pfuka Bzixile, offre divers services à la population : un cours d’alphabétisation, des formations professionnelles, une bibliothèque. « Pfuka Bzixile » ne dispose que de très peu de moyens et nous avons décidé de le soutenir.

 

les besoins : 600 €

créer une bibliothèque ambulante qui circule de quartier en quartier et rétribuer un moniteur d’alphabétisation / bibliothécaire

 

une bibliothèque pour vaincre l'illettrisme

la lutte contre l’analphabétisme ne s’achève pas avec l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Elle ne peut aboutir que si la population dispose de livres attrayants et faciles, qui lui permettent de s’informer, de se distraire, de s’ouvrir au monde. En effet, pourquoi savoir lire s’il n’y a pas de livres, ou si les livres sont trop chers...? C’est pourquoi nous voulons soutenir la création d’une bibliothèque populaire à Magoanine.

Le centre de ressources « pfuka bzixile » a sur son terrain une petite bibliothèque avec des livres de 6e à 10e classe (deux exemplaires de chaque) de l’enseignement officiel mozambicain ainsi que d’autres livres de divers thèmes offerts par les Amigos de Mozambique Cette petite bibliothèque rend service aux étudiants habitant des quartiers voisins qui viennent pour lire ou consulter la documentation sur les sujets abordés dans diverses écoles. La perspective du Centre est d’équiper la bibliothèque avec plus de livres, dont des livres scolaires de 11 et 12e classes, pour satisfaire aux demandes des intéressés et habitants de la zone mais aussi pour servir à un niveau un peu plus élevé, y compris aux professeurs d’enseignement primaire (étudiants au cours du soir ou à temps partiel) qui enseignent dans les écoles primaires voisines.

 

nous voulons aider à équiper le centre d’alphabétisation de bancs, de tableaux, de matériel pour écrire...

 

équiper le centre d'alphabétisation

A Magoanine, c’est sous le manguier, en plein air, que l’on apprend à lire et à écrire. C’est très sympathique et pittoresque, sauf quand il pleut. A ces moments, les cours n’ont pas lieu. Sauf aussi lorsqu’il n’y a ni cahier, ni crayon, ni chaise ou table pour écrire...

les besoins : 400 €

pour financer les travaux de canalisation, de plomberie et les frais d’abonnement à la compagnie des eaux

 

des points d'eau pour étancher la soif

Une école permet d’étancher la soif de connaissance, il n’empêche que 2500 enfants doivent pouvoir boire et se laver les mains... l’école primaire «Martires de Mbuzini», située dans le quartier de Magoanine dispose certes de l’eau courante, mais elle doit encore installer des points d’eau à disposition des élèves. Les frais de canalisation et de plomberie ne sont pas énormes, mais restent inaccessibles à une école qui ne dispose, malgré le nombre de ses élèves, que de faibles ressources.

retour à l'accueil

 

Vous pouvez soutenir la communauté de Magoanine en versant un don
au compte de Amigos de Moçambique asbl/vzw :
310-1626560-53 avec la mention : «Magoanine»
mais aussi en participant à nos activités